Émotions argumentatives et criminalisation du SIDA

Fabienne H. BAIDER

Associate Professor in French studies
University of Cyprus, Nicosia
fabienne[at]ucy.ac.cy

MOTS-CLÉS : médiation, exposition, publication, qr code, téléphonie mobile

Ce travail présente l’analyse discursive de la campagne de diabolisation en Grèce (2012) qui a touché des femmes sidéennes, construites comme des «contaminantes» exterminatrices dans les articles de presse et les discours politiques. La confrontation des témoignages des victimes de cette campagne et des discours institutionnels montre l’importance de deux métaphores conceptuelles dans cette diabolisation : les métaphores de l’invasion et de la pollution. L’étude conclut à une instrumentalisation politique dans le cadre de l’ultranationalisme européen. En effet, le SIDA devient la préoccupation de ceux qui veulent focaliser leur ordre du jour politique sur des questions de psychologie de groupe ou manipuler les concepts de fierté ou de sûreté nationale.

Pour lire le résumé de l'article en anglais, cliquez sur le lien ci-dessous :
Émotions argumentatives et criminalisation du SIDA
Article précédent

« Le mésusage des écrans chez les enfants et les adolescents : l’éclairage d’une enquête qualitative auprès des professionnels de l’enfance et de l’adolescence »
Élisabeth BATON-HERVÉ
Tous les articles du numéro