Expérience esthétique de l’œuvre architecturale médiatisée : les nouveaux territoires de la communication

Patrizia Laudati

Laboratoire DeVisu – UPHF Université Polytechnique, Hauts-de-France

MOTS-CLÉS : expérience sensible, image médiatisée, réception médiatisée

La présence des artefacts architecturaux dans l’espace virtuel numérique, engendre des nouveaux territoires de communication, dans lesquels se concrétisent les relations entre concepteur, image et récepteur. Nous nous intéressons à l’effet de présence de cette image, permettant de mieux saisir l’expérience sensible du récepteur dans l’espace numérique, en postulant que le processus de réception coïncide avec le parcours expérientiel accompli par le récepteur, lorsqu’il entre en relation avec la représentation visuelle de l’œuvre architecturale, via le dispositif technique. L’objectif de notre contribution est d’explorer ces nouveaux territoires de la communication de l’architecture, par une approche plurielle et à travers le prisme de l’expérience esthétique (comme expérience du sensible). Nous essayons de comprendre les paradigmes sous-jacents au processus expérientiel et proposons pour cela un modèle possible de structuration des différentes étapes séquentielles et diachroniques de l’expérience.

Pour lire le résumé de l'article en anglais, cliquez sur le lien ci-dessous :
Expérience esthétique de l’œuvre architecturale médiatisée : les nouveaux territoires de la communication
Article précédent

« Poétiques du crypto-texte »
Alexandra Saemmer
Tous les articles du numéro